Intégrer davantage le patient : entrevue avec Sonia Tropé, directrice de l'ANDAR

Dernière mise à jour : 25 juin 2020


Sonia Tropé dirige depuis près de 20 ans l’Association Nationale de Défense contre l’Arthrite Rhumatoïde (ANDAR). C’est une association de malades, gérée et administrée par les patients. Dans cet interview, elle revient sur les problématiques soulevées par la crise du Covid et nous explique comment les patients pourraient être mieux intégrés au processus de soins.

Interview à lire ci-dessous ou à visionner sur la Lucky TV.


Lucky Link : Quelles actions menez-vous au sein de l’association ANDAR ?


Sonia Tropé : L’ANDAR est une association reconnue d’utilité publique et agréée pour représenter les usagers du système de santé. À ce titre, une multitude d’actions sont menées autour du droit du patient, mais aussi autour de la qualité de vie des patients. On s’attache toujours à développer des projets utiles pour que les patients vivent mieux avec leur maladie. Chaque projet est développé par un groupe d’experts, issu de profes